Après-crise : cinq questions pour ré-évaluer la stratégie de votre entreprise

Il est difficile de s’en souvenir mais, il y a encore quelques semaines, tout allait bien. L’entreprise avançait. Elle améliorait continuellement son offre, ses procédés de fabrication, son organisation. Vous aviez des projets : une ligne de produits innovants, un développement géographique, des recrutements…

Certes, tout n’était pas rose – il y avait des urgences à régler, des fournisseurs difficiles, des employés mécontents, des projets en retard, des objectifs à revoir. Mais enfin, rien ne semblait insurmontable.

Soudain, tout a changé…

Chute des commandes, interruption des chaînes logistiques et de la production, réorganisation en urgence du travail, baisse de trésorerie : la crise tourne au casse-tête. Les urgences opérationnelles se multiplient. L’inquiétude grandit. La pandémie gagne du terrain. Chaque jour, le bilan de la tragédie s’aggrave. Les courbes de mortalité s’envolent et, avec elles, l’espoir d’un rapide retour à la normale.

Il est tentant de prétendre que ce cauchemar n’est qu’une parenthèse, que les projets d’hier peuvent être remis à demain, quand le calme sera revenu et les comptes en banque regarnis. L’éveil à la nouvelle réalité est lent et douloureux. Le monde d’hier n’est plus. Celui de demain sera différent. Et nul ne sait en quoi, ou comment, il le sera.

Quand tout va mal : il faut revoir sa stratégie

La suite de l’article sur le site : theconversations.com

Profitez de notre offre de valorisation ici