fbpx

Impact du Covid sur les valorisations des PME ?

Concernant les PME cotées, les indices dédiés de la Bourse de Paris font état d’un recul d’environ 24% des valorisations.  

Quid des sociétés non cotées, qui constituent l’essentiel du tissu économique du pays? 

Pour les sociétés non-cotées, il convient d’observer les dernières transactions réalisées sur les marchés pour comprendre la réalité de l’impact de la crise sur les valorisation des entreprises non-cotées.

Selon Mergermarket et Debtwire Overview, les PMEs non cotées étaient en moyenne valorisées 10,7 fois leur résultat annuel d’exploitation (EBE) au 1er trimestre, contre 12 fois fin 2019, soit un recul de 11%.

Ce multiple revient au niveau de multiples constatés en 2014

Une seconde étude, celle d’Argos Wityu, un fonds d’investissement publiant un indicateur de valorisation des PME non cotées constate de son côté que le multiple moyen sur l’EBE est tombé à 9,3 fois au premier trimestre, contre 10,3 fois fin 2019

Les ratios restent, pour l’instant, plus élevés que ceux de la Bourse. 

Un article à lire dans son intégralité sur le site de Challenges : cliquer ici

 

Service de valorisation d’une société / PME :  en savoir plus.