fbpx

Petit lexique de la levée de fonds

La levée de fonds est le nerf de la guerre pour une jeune entreprise innovante (Start-up). Voici un court lexique pour appréhender quelques éléments de langage de votre projet. Les équipes d’XVAL sont à votre service pour l’étude du business plan et la valorisation de votre start-up.

Pourquoi établir une valorisation de votre start-up ?

L’évaluation de votre start-up et le document d’évaluation détailé seront pour votre projet de levée de fonds un véritable outil de discussion et de négociation avec les potentiels investisseurs au sein de votre start-up pour :

  • objectiver les discussions autour de la valeur de votre start-up
  • rassurer les investisseurs sur le sérieux de votre démarche de levée de fonds
  • permettre d’établir une référence initiale et un schéma de valorisation pour les différents étapes de votre croissance.

Lexique d’une levée de fonds :

Augmentation de capital : émission d’actions à un prix déterminé souscrite par les actionnaires existants et nouveaux. Le montant levé accroît les fonds propres de la société. Les détenteurs d’actions ont un droit de vote et un droit au dividende pour chaque titre détenu.

Amorçage : étape cruciale correspondant au lancement et au développement du produit ou du service d’une start-up. Le capital d’amorçage est une première levée d’argent auprès de fonds d’amorçage, d’investisseurs privés comme les business angels et les family offices.

Avantages fiscaux : dispositifs mis en place pour soutenir l’innovation des start-ups comme le crédit d’impôt recherche (CIR), le crédit d’impôt innovation (CII), le statut de jeune entreprise innovante (JEI) avec des allègements fiscaux.

Business angel (investisseur providentiel) : personne physique qui investit dans une société innovante à fort potentiel de croissance. Dirigeant d’entreprise en activité ou ancien entrepreneur, il finance le projet auquel il croit et apporte son expérience managériale. Il est minoritaire au capital de l’entreprise.

Business plan start-up (plan d’affaires) : document détaillant les perspectives de développement de la société avec un horizon de trois à cinq ans. Le business plan start-up comprend une présentation du produit ou du service, une étude de marché, la stratégie de développement, les objectifs chiffrés de croissance du chiffre d’affaires, le compte de résultat, les investissements et les financements, le plan de trésorerie à court terme.

Capital investissement : type d’investissement qui consiste pour un investisseur professionnel à prendre une participation minoritaire dans le capital d’une société non cotée, innovante et en forte croissance. Le capital investissement comprend le capital risque (financement lors de la création de la start-up et capital amorçage) et le capital développement (financement d’une entreprise qui a atteint un degré de maturité).

Crowdfunding (financement participatif) : collecte de fonds auprès d’une multitude de personnes physiques sur une plateforme internet dédiée pour financer un projet. Le financement participatif peut prendre la forme de crowdgiving (don versé par l’internaute assorti ou non d’une récompense symbolique), crowdlending (prêt avec ou sans intérêts) ou crowdinvesting (investissement avec des parts au capital ou des royalties en contrepartie).

Family office : structure de gestion patrimoniale au service d’une famille (single family office) ou de plusieurs familles fortunées (multifamily office). La présence d’un family office dans le capital d’une start-up est une source d’apports financiers importants à long terme en vue d’une augmentation de la valorisation start-up.

Free cash flow : flux de trésorerie disponible généré par l’activité après avoir financé les décalages de paiement des clients et des fournisseurs et l’investissement industriel. Il peut servir à financer la croissance externe, rembourser une dette, verser un dividende aux actionnaires. Les flux de free cash flows futurs actualisés sont utilisés pour l’évaluation start-up.

Love money : levée de fonds auprès de la famille, des amis et des relations proches du créateur de la jeune entreprise. Le recours à ce mode de financement apporte des ressources financières avant d’avoir accès au prêt bancaire ou au capital investissement.

Valorisation start-up : estimation de la valeur financière en fonction des perspectives de croissance. Les méthodes utilisées sont le Discounted Cash Flow (DCF), l’actif net réévalué et les multiples de comparables.

Faire évaluer sa start-up :

Les experts XVAL.fr sont à votre disposition pour vous accompagner dans la valorisation de votre strat-up que ce soit pour céder l’entreprise, lever des fonds, négocier un financement.

En savoir plus / prendre contact pour une évaluation :

    Il vous suffit de compléter ce formulaire, un expert vous contacte sous 24 h pour évaluer votre entreprise ou répondre à vos questions :









    Etre recontacté

    Ceci fermera dans 0 secondes